Un guide souple

Ce livre a attiré votre attention, et quelque chose vous a « accroché ». Le titre ? Le sous-titre ? Le fait que le livre soit gratuit ? Peu importe les raisons, on peut raisonnablement supposer que vous y avez vu une possibilité d’améliorer votre qualité de vie.

Ces raisons, tout être humain les vivra presque toutes : anxiété, peur, colère, haine, déprime, et même la douleur physique, des plus petites contrariétés aux crises les plus violentes. Du « ma vie serait parfaite si seulement… » jusqu’au « je n’en peux plus », l’enseignement du Bouddha est un guide pratico-pratique qui s’adresse à toutes ces raisons. C’est l’ardeur que chacun met à se servir de son guide qui fera la différence entre une amélioration satisfaisante de sa vie et l’atteinte d’un bonheur qu’on n’aurait même pas pu imaginer.

Lire différemment

Si le Bouddha n’avait qu’enseigné que la bonne façon de s’asseoir les jambes croisées pour « méditer », il n’aurait rien accompli de plus que ce qui existait déjà à son époque. Son approche en est plutôt une d’analyse personnelle, car il a vu que tous les problèmes humains ont pour origine le fait que nous ne nous connaissons pas. Le titre du livre aurait d’ailleurs pu être Guide pratique d’autoanalyse.

Je vous propose donc de vous servir de cette lecture pour commencer à faire connaissance avec vous-même.

En lisant, certains passages vous plairont, d’autres vous déplairont. Il y a des idées avec lesquelles vous ne serez pas d’accord, et d’autres, peut-être, vous sembleront tirées par les cheveux.

Si on vous demande « Et alors, comment as-tu aimé ? », vous allez sans doute avoir des réponses comme « Je n’ai pas aimé du tout ! » ou « Ça m’a bien plu ! » ou « Je ne sais pas trop ! ». Si on vous demande de préciser, des réponses pourraient être « Ça m’a semblé plein de bon sens ! » ou bien « Je n’ai pas aimé le style ! » ou bien « Trop religieux ! », pour n’en citer que quelques-unes.

C’est habituellement ce que nous faisons. Dans notre vie de tous les jours, nous avons plutôt les yeux rivés à l’extérieur, et n’examinons jamais notre expérience intérieure du moment. Pourtant, notre qualité de vie dépend de notre expérience intérieure de chaque instant.

Vous pouvez faire cette lecture pour en apprendre sur l’enseignement du Bouddha bien sûr ; mais plus encore, vous pouvez profiter de cette lecture pour découvrir des choses que vous ne saviez pas sur vous-même.

La différence entre cette forme d’analyse avec laquelle nous sommes familiers et celle proposée est que celle-ci se fait en temps réel, et non après coup. Il ne s’agit pas de tenter de découvrir pourquoi vous avez eu une impression particulière du livre, par exemple, mais de tenter de voir ce qui se passe au moment où ça se passe.

Si vous tentez de faire ça, vous commencerez à « gouter » à l’enseignement du Bouddha.