PRÉAMBULE

Pourquoi avoir entrepris d’écrire sur l’enseignement du Bouddha, sachant que des livres sur le sujet ne manquent pas, et sachant surtout que mes connaissances en la matière sont plutôt limitées? Est-ce qu’il n’y a pas un risque d’en donner une fausse impression, et faire fuir quiconque aurait pu avoir envie de s’y intéresser, se privant ainsi des bienfaits qu’il ou elle en aurait autrement tirés ?

Si cela s’avère, j’en demande pardon d’avance.

Lorsqu’en 2015 j’ai entrepris d’écrire un blog sur la méditation Vipassana, c’était pour partager l’expérience heureuse que cette approche de méditation a produite chez moi… et chez les autres si, je l’espère, je suis devenu « plus facile à vivre ». Ce livre est un peu le prolongement du blog, et je souhaite maintenant élaborer sur l’enseignement lui-même, et tenter d’expliquer pourquoi l’observation systématique et objective des sensations physiques contribue grandement à l’atteinte de ce niveau de paix et d’harmonie auquel tous nous aspirons.

Je souhaite que le lecteur trouve que cette façon de faire est logique, pragmatique et sensée. Qu’il ou elle décide « d’aller voir » reste par contre sa décision.

Je tiens à préciser que je n’écris pas seul, mais avec l’aide d’un comité de lecture, dont les commentaires des membres m’aideront à éviter les erreurs et la confusion. Je les remercie d’avance.

Une mise en garde cependant, au cas où le lecteur se verrait intéressé d’y voir de plus près. Cette technique étant très puissante, il vaut mieux (comme on le réclame dans les messages publicitaires) ne pas essayer ça à la maison, et s’en remettre à un enseignant qualifié.